AccueilPortailGalerieCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Vers la fin des revers à une main?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
faipalgugus
N°2 Mondial
N°2 Mondial
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1589
Age : 32
Points : 18770
Date d'inscription : 08/08/2007

MessageSujet: Vers la fin des revers à une main?   Ven 18 Avr - 10:39

J'ai remarqué que les revers à une main se comptaient sur les doigts d'une main amputée dans les tops juniors. Le frères Harrison, Berankis, Ignatik, Tomic, Bhambri, et j'en passe, tous jouent leur revers à deux mains. Sans compter que la plupart déclarent être des "joueurs de fond agressifs"

Je ne sais pas pourquoi, mais j'ai l'impression que le tennis va d'ici peu fourmiller de clônes de Djokovic, agressifs, stables (d'ou le revers à deux mains) et complets.

Je me plante complètement ou l'uniformisation guette? Nos enfants se foutront t'ils de notre gueule quand on leur montrera des vieilles cassettes montrant les dinosaures Federer, Kuerten ou Gasquet jouer à une main?
Revenir en haut Aller en bas
vdd
N°1 Mondial
N°1 Mondial


Masculin
Nombre de messages : 13827
Age : 40
Joueur : Courier, Federer, Medvedev, Sampras, Agassi, Safin,Baghdatis, Roddick, Almagro, Djokovic, Gasquet
Joueuse : les Williams, Sabatini, Santoro
Points : 23548
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Vers la fin des revers à une main?   Ven 18 Avr - 10:47

Topic intéressant. Par contre faudrait le déplacer parceque dès que quelqu'un va poster pour un tournoi, cette discussion générale sera oubliée.

Sinon je pense que cette histoire de revers à 2 mains, c'est un peu le même parallèle qu'arts martiaux/sports de combat. Je milite au sein de mon club pour que les jeunes fassent (au moins) un an de traditionnel plutôt que filer direct mettre des kicks dans des sacs pour être plus costaud plus vite. Là pour les revers, je pense que c'est un peu la même chose. J'ai l'impression que le jeu avec un revers à 2 mains est plus mature plus vite alors que le jeu avec un revers à 1 main met plus de temps à se mettre en place. Je pense que c'est pour ça qu'on voit beaucoup plus de joueurs qui arrivent avec des jeux à 2 mains, mais attention, il est possible que des types de 86 ou 87 arrivent d'ici 2-3 ans avec des revers à 1 main.
Revenir en haut Aller en bas
faipalgugus
N°2 Mondial
N°2 Mondial
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1589
Age : 32
Points : 18770
Date d'inscription : 08/08/2007

MessageSujet: Re: Vers la fin des revers à une main?   Ven 18 Avr - 11:07

Mais est-ce que les revers à une main sont réellement viables, aujourd'hui, à part sur herbe, génies mis à part?

Je me plante peut-être, mais les revers à deux mains apparaissent beaucoup plus solides et fiables que les une main, le revers, c'est le meilleur coup de Djokovic, de Safin, de Nalbandian.... Quel joueur à une main peut prétendre la même chose à part Gasquet? J'ai l'impression qu'ils sont presque tous friables dans ce domaine

Je précise que je suis archi bidon en technique, je crée ce topic pour avoir l'avis des David, Gil et consors, pas pour enseigner quoi que ce soit à quiconque, tout cela relève juste du ressenti, je me pose juste la question
Revenir en haut Aller en bas
vdd
N°1 Mondial
N°1 Mondial


Masculin
Nombre de messages : 13827
Age : 40
Joueur : Courier, Federer, Medvedev, Sampras, Agassi, Safin,Baghdatis, Roddick, Almagro, Djokovic, Gasquet
Joueuse : les Williams, Sabatini, Santoro
Points : 23548
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Vers la fin des revers à une main?   Ven 18 Avr - 11:11

C'est vrai que c'est une question à se poser. scratch Faudra voir dans l'avenir. Federer, Gasquet, Wawrinka, Kohl ou Almagro sont peut-être des dinosaures.
Revenir en haut Aller en bas
botany
N°1 Mondial
N°1 Mondial
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3206
Age : 42
Joueur : Ted le passeur, Stich, Edberg, Mac Enroe, Korda, Martin, Paes, Pioline, Moya, Melzer, Bruguera, Darcis, Muster,
Joueuse : Safina, Henin, Davenport, Novotna, Pierce, Hingis
Points : 20834
Date d'inscription : 28/05/2007

MessageSujet: Re: Vers la fin des revers à une main?   Ven 18 Avr - 11:25

Peut-on mettre en parallèle cette disparition du revers à une main avec la disparition du jeu de volée ?
On aurait peut-être plus des attaquants de fond avec un revers à deux mains qui pousse moins vers l'avant qu'un revers à une main ?
Revenir en haut Aller en bas
Tuco Benedicto Pacifico
N°1 Mondial
N°1 Mondial


Masculin
Nombre de messages : 4203
Age : 34
Localisation : Sad Hill
Joueur : Ferrero, Safin, Agassi, Sampras
Points : 20727
Date d'inscription : 05/09/2007

MessageSujet: Re: Vers la fin des revers à une main?   Ven 18 Avr - 11:50

faipalgugus a écrit:
Quel joueur à une main peut prétendre la même chose à part Gasquet? J'ai l'impression qu'ils sont presque tous friables dans ce domaine

tu veux dire un revers à une main, aussi fort que les meilleurs revers à 2 mains ?

ou ceux qui ont comme coup fort leur revers à une main ?
Si c'est ça, gasquet n'est pas une exception...
Le revers à une main c'est aussi le meilleur coup de Kohl, de Wawrinka, Youzny est aussi fort des 2 cotés et quelques autres joueurs
Revenir en haut Aller en bas
faipalgugus
N°2 Mondial
N°2 Mondial
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1589
Age : 32
Points : 18770
Date d'inscription : 08/08/2007

MessageSujet: Re: Vers la fin des revers à une main?   Ven 18 Avr - 11:56

Tuco Benedicto Pacifico a écrit:
faipalgugus a écrit:
Quel joueur à une main peut prétendre la même chose à part Gasquet? J'ai l'impression qu'ils sont presque tous friables dans ce domaine

tu veux dire un revers à une main, aussi fort que les meilleurs revers à 2 mains ?

ou ceux qui ont comme coup fort leur revers à une main ?
Si c'est ça, gasquet n'est pas une exception...
Le revers à une main c'est aussi le meilleur coup de Kohl, de Wawrinka, Youzny est aussi fort des 2 cotés et quelques autres joueurs


Les deux, en fait

Kohl, Wawrinka et Youzhny ont un bon petit revers à une main, propre, et même parfois dévastateur quand ils sont on fire (Kolshreiber à l'OA) Mais est ce que ce revers leur offre la même puissance, la même marge de sécurité et la même régularité que les meilleurs revers à deux mains?

Gasquet, comme Kuerten, sont des exceptions, celui de Federer est particulier, il est friable mais redoutable en slice (plus que n'importe quel revers à deux mains), donc son efficacité dépend en partie de la surface et de son adversaire

Je me rappelle d'un post de David qui répondait à une question correspondant au style de jeu qu'il enseignerait à son fils, le cas échéant. Sa réponse? Attaquant de fond de court, solide, complet, il avait même cité Djokovic. J'ai l'impression que la grande majorité des entraineurs du monde partagent la même philosophie
Revenir en haut Aller en bas
agassi the overgifted
N°1 Mondial
N°1 Mondial
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4872
Age : 34
Joueur : Agassi,Nalbandian,Calleri Verdasco, Almagro
Joueuse : Safarova,Cibulkova,Stosur
Points : 21698
Date d'inscription : 15/08/2007

MessageSujet: Re: Vers la fin des revers à une main?   Ven 18 Avr - 14:04

C est vrai qu il y a une trentaine d année les joueurs utilisaient beaucoup plus un revers à une main et que maintenant de plus en plus utilisent le revers à deux mains, cela est aussi vrai dans les écoles de tennis ou le revers est un coup plus appris,plus mécanique, plus sur et moins naturel que le coup droit.Les gamins on leur apprend celui à deux mains, c est l uniformisation un peu....La sauce bollitieri Very Happy


Après cela dépend à quel age on prend des cours, moi j ai commencé à 12 ans et on m a appris le revers à deux mains que j ai très vite adopté, mais plus on commence tard à prendre des cours et plus on a de bon ou mauvais automatismes.

De plus en tant que joueur, quand je jouais des type né entre 58 et 80 la plupart jouaient leur revers à une main, la génération 80 et après de ceux que j ai affronté jouaient à 70% à deux mains.

Adopter un revers, c est un peu comme "choisir" d etre droitier ou gaucher, et je sais que personelement si je m amuse à frapper à une main je vais en mettre un sur 8 ,mais un sur 50 va etre plus "énorme" que celui à deux mains.


Le revers à une main est selon moi(subjectif) plus esthétique,plus "gagnant" et un poil plus offensif.

Bon le revers à une main est plus friable car on est plus loin de la balle,et on a que le controle du bras droit pour le droitier.

Le revers à deux mains quant à lui se joue beaucoup plus près du corps on est donc mieux placé par rapport à la balle.


J ai vu certains citer nalbi,safin et djoko......Faudrait pas oublier dédé qui a une exécution sublime Cool
mais aussi kafelnikov ou encore medvedev que je viens de voir jouer sur sa finale de rolland 99.
Revenir en haut Aller en bas
moussache west indies
N°200 Mondial
N°200 Mondial
avatar

Masculin
Nombre de messages : 377
Age : 41
Localisation : Les caraïbes
Joueur : FEDERER le master et passion éternelle pour BIG MAC.
Joueuse : SERENA
Points : 17617
Date d'inscription : 18/04/2008

MessageSujet: Re: Vers la fin des revers à une main?   Ven 18 Avr - 14:15

Il est évident que le revers à deux mains est plus facile à maitriser très jeune qu'un revers a une main, tout simplement parce qu'on peut ainsi compenser le manque de force.

Le tennis moderne et l'envahissement du lift bondissant Mad a accentué le phénomène car on peut plus facilement ( apparemment) tenir les longs échanges.
Mais je ne crois pas que les revers à une main disparaitront car le tennis est toujours un éternel recommencement. On assiste ces temps ci à un regain d'intéret ( tactique) pour le slice face à tous ces joueurs stéréotypés.

Il est évident que le ralentissement des surfaces ne favorise pas le revers à une main et nécessite des gros changements de prise pour certains joueurs par rapport à leur coup droit.
Une référence du lift comme NADAL butait régulièrement sur le roc BLAKE, qui ne reculait pas d'un pouce avec son revers à une main.
La clé technique me smble donc la c'est la capacité à avancer dans le court pour prendre la balle tot avec son revers à une main Rolling Eyes j'admets que ce n'est pas évident pour tout le monde.

ça me rappelle d'ailleurs une interview des années 80 de Ramesh KRISHNAN qui parlait de la référence du lift de son époque, Kent CARLSON, et qui disait tout simplement que face aux lifteurs quand vous reculez vous êtes morts ...
Revenir en haut Aller en bas
botany
N°1 Mondial
N°1 Mondial
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3206
Age : 42
Joueur : Ted le passeur, Stich, Edberg, Mac Enroe, Korda, Martin, Paes, Pioline, Moya, Melzer, Bruguera, Darcis, Muster,
Joueuse : Safina, Henin, Davenport, Novotna, Pierce, Hingis
Points : 20834
Date d'inscription : 28/05/2007

MessageSujet: Re: Vers la fin des revers à une main?   Ven 18 Avr - 14:54

Parmi les attaquants qui allaient au filet, le revers à une main était plus fréquent. Etait-ce parce qu'il était plus offensif ou parce qu'il était plus fréquent en général ?
A deux mains et allant vers l'avant, je ne vois que Martin et Ivanisevic. Mais ces deux joueurs montaient surtout après leurs services.

J'ai trouvé cet article bien fait qui permet de faire le tour du revers :



Citation :
Petit décryptage du coup le plus difficile du tennis.
Revers de fortune, fortune de revers.
Véritable cauchemar du joueur de club, ou arme de destruction massive pour les happy fews pour qui il est un geste naturel, le revers est sans conteste le coup le plus difficile à réaliser techniquement au tennis. Et si pourtant il était le nerf de la guerre, le petit plus qui sépare les bons joueurs des très bons?

Le Petit Larousse définit un revers comme le "Côté d’une chose opposé au côté principal ou à celui qui se présente le premier ou le plus souvent à la vue" ou encore "Événement malheureux qui transforme une situation; échec, défaite". Accoler ce nom à un coup tennistique en dit long sur l’embarras qu’a certainement provoqué la première balle arrivant du "mauvais côté". Il a donc fallu développer un geste technique peu naturel, à revers, pour renvoyer cet événement malheureux de l’autre côté du filet: le revers était né.

Au fur et à mesure de l’évolution du jeu, comme le service ou le coup droit, son exécution a évolué vers toujours plus d’efficacité. Tour à tour simple moyen de renvoyer en catastrophe la balle en attendant des jours meilleurs (un coup droit?), outil fiable pour tenir l’échange et temporiser en attendant une conjoncture plus favorable (un coup droit?...), le revers est devenu un outil indispensable dans l’arsenal offensif du tennis atomique des années 2000. Le temps se couvre pour les manchots de la balle, estropiés de la raquette qui n’ont pas jugé bon développer ce coup et ont tablé sur le service minimum d’un revers de remise, solide mais non létal. Le tennis en mode binaire - coup droit et service - qui suffisait encore dans les années 90 a vécu. Demandez donc à ce bon Andy Roddick ce qu’il en pense. Le bougre échangerait bien quelques km/h au service contre un revers d’attaque. Il a eu un ticket aux premières loges pour la grande foire du revers, journée portes ouvertes avec dégustation, organisée par Richard Gasquet en quarts de finale à Wimbledon cette année. Il parait qu’il en a eu une indigestion et que son sommeil est très perturbé depuis.

Les revers naturels

Je l’avoue, c’est avec une subjectivité totale et non feinte que je déclare sans ambages: le revers à une main naturel est le plus beau coup du tennis. On parlera d’un service performant, d’un grand coup droit, mais toujours d’un magnifique ou superbe revers (à une main). Le revers naturel est l’apanage de quelques heureux bambins sur le berceau desquels les bonnes fées du tennis ont voulu se pencher, et donner la gestuelle pourtant contrariée chez les autres, d’un mouvement anachronique et véritable défi aux lois qui régissent nos mouvements corporels. Qu’il s’exprime en diagonale croisée ou, plus rare, en long de ligne, le revers naturel est peut-être l’arme de débordement la plus efficace en fond de court. Plus que la vitesse de balle, c’est l’effet de surprise qui en fait un must. Autant les accélérations de coup droit doivent dans la majorité des cas leur efficacité à la puissance et la vitesse (impossible à aller chercher, on sait où va la balle mais c’est trop tard), autant en revers l’effet de surprise et le contre-pied donnent des lumbagos et tours de reins (on ne s’y attend pas, c’est dire si on est loin d’envisager seulement d’aller les chercher).

Le revers naturel peut s’exprimer à une main, et c’est peut-être là qu’il touche au sublime, avec des magiciens comme Stefan Edberg l’atypique suédois qui a fui le revers à deux mains national pourtant inscrit dans la constitution, Andrei Pavel et sa facilité inégalée, Cédric Pioline et son revers d’école, Richard Gasquet sans doute le plus fluide de tous, Gaston Gaudio et Gustavo Kuerten les plus rapides et explosifs, Albert Costa et Augustin Calleri la perfection sur terre battue, MikhailYouzhny et sa technique si particulière mais diablement efficace et quelques autres. Et comment ne pas citer les gauchers qui ajoutent leur touche artistique et avec qui l’effet de surprise est encore plus déroutant: Henri Leconte, Hicham Arazi, Jérôme Potier ou le maître des maîtres, Petr Korda.

Un petit cocorico tout de même et un vamos pour les écoles française et espagnole, qui ont fait du revers à une main une spécialité locale (Pioline, Boetsch, Delaître, Gasquet, Forget pour en citer les quelques uns, Costa, Coretja, Mantilla notamment côté espagnol).

Le revers à deux mains fournira moins de glorieux représentants. Si comme nous le verrons plus tard il est avant tout gage de sécurité et fiabilité, certains en ont fait une arme offensive de premier choix, presque aussi peu fréquentable pour l’adversaire qu’un très grand coup droit: Jimmy Connors qui a fait la carrière qu’on sait avec cette seule arme véritable en plus de ses qualités mentales, André Agassi, véritable champion du monde du tennis pourcentage et dont le revers croisé frappé est peut-être le plus sûr et le plus régulier de tous, Marat Safin et sa facilité inouïe et avant lui Kafelnikov et Medvedev, David Nalbandian et ses angles de géomètre. Mention spéciale pour Mecir le chat, avec le revers à deux mains le plus soyeux et le plus souple, le seul à donner l’impression de facilité d’un revers à une main. A un niveau moindre d’efficacité dans les variations et la précision mais avec autant de puissance et d’assurance, PHM, Novak Djokovitch, Andy Murray ou Juan Carlos Ferrero. Autre mention particulière pour Goran Ivanisevic, doté d’un excellent revers naturel pour qui je nourrirai des regrets éternels qu’il n’ait pas fait le choix technique d’un revers à une main rejoignant ainsi les gauchers géniaux précités, surtout compte tenu de sa taille et son type de jeu.

Les revers appris

Le revers appris n’est pas un mauvais revers, loi s’en faut. Il peut même tutoyer l’excellence. Il n’a juste pas le naturel désarmant des revers justement dits naturels, et cent fois sur le métier a remis son ouvrage pour arriver à ses fins. En plus de la fluidité technique où la même aisance ne transpire pas, le revers appris est avant tout un revers de sécurité, fiable long et précis, et qui peut à l’occasion passer à l’offensive si l’ouverture se créait.

Les revers à deux mains sont légion dans cette sous-catégorie car ils sont l’essence même de ce qu’on recherche à savoir garants de sécurité et excellents en contre et en défense. Il est assez rare parmi les joueurs classés dans le top 50 voire le top 100 d’observer de vrais MAUVAIS revers à deux mains. C’est rarement génial, souvent ennuyeux mais toujours régulier. Les meilleurs revers appris sont par exemple ceux de Leyton Hewitt qui est quasi insubmersible, Sébastien Grosjean ou Arnaud Clément chez les français, Dominik Hrbaty, Carlos Moya, David Ferrer, Tod Martin ou Michael Chang il y a quelques années.

Les revers à une main sont moins nombreux, car c’est un mouvement qui laisse peu de place à l’approximation: on l’a ou on ne l’a pas. Il n’offre pas la marge de sécurité du revers à deux mains et peut de ce fait être très mauvais comme nous le verrons dans le chapitre suivant. Les deux meilleurs exemples de revers appris à une main qui ont atteint un niveau de quasi perfection sont ceux de Roger Federer et Ivan Lendl. Ni l’un ni l’autre ne possédaient en début de carrière un vrai revers dangereux. Mais à force de travail et avec cette volonté farouche de ne laisser aucune brèche dans leurs cuirasses, ils ont su faire de ce coup un allié solide, qui se permet même parfois chez le suisse de toucher au génie (masters 2006). Pete Sampras avait également su faire d’un revers moyen une arme tout à fait décente et enviable, mais par trop éclipsée par un service et un coup droit réellement inégalables. James Blake a également très bien comblé le fossé entre revers moyen et coup droit lance-torpilles, et atteint depuis quelques années un très bon niveau du "mauvais" côté. Le duo de Tommy(s) Robredo et Haas, ou encore Ivan Ljubicic sont de bons représentants de cette catégorie.

Les revers catastrophiques

Ils ne sont pas l’exclusif apanage des joueurs de club. Certains professionnels, comme aux heures reculées des balbutiements du tennis, se permettent encore de nos jours d’avoir des revers qu’on serait tentés de qualifier de "pourris". Pour eux l’échange se déroule souvent à deux vitesses, à savoir un mode "on" à grands coups de mandales en coup droit, et un mode "off" avec des revers de crabe indignes d’un professionnel. C’est tout ou rien. Côté coup droit c’est "Ahhhhhh!!!!!!!!" suivi d’un revers "Ohhhhh....". La plupart des revers inénarrables qui me viennent à l’esprit sont des revers exécutés à une main. Comment ne pas penser à Richard Krajicek dont le service, le coup droit et la volée étaient pratiquement du niveau de Sampras? Mais là où Pete joignait les deux bouts côté revers, c’était la disette dans la gamelle du batave. Le très apprécié Greg Rusedski était également affublé d’un simulacre de revers dont un joueur classé 30 n’aurait pas voulu. Dans le classement actuel la palme revient à Fernando Gonzales dont l’exécution et la gestuelle pourraient faire perdre connaissance à Stefan Edberg s’il voyait le massacre. Que dire également des attaquants par nécessité à la Max Mirnyi ou Taylor Dent dont on comprend mieux l’attirance vers le filet dès qu’on les a vus exécuter un revers recouvert?

J’ai aussi une pensée émue pour Andy Roddick dont le revers n’est pas mauvais en tant que tel, mais tellement inférieur à son coup droit que ça en est risible; et dans son sillage toute une palanquée d’américains manchots qui n’ont jamais jugé bon de développer ce coup. Alors le revers, coup de la vieille Europe?

Le retour de revers et le revers slicé

Avoir un excellent revers dans l’échange ne garantit pas un retour idoine. Le revers à deux mains présente l’avantage d’un plus grand contrôle, d’une meilleure opposition à la puissance adverse même s’il demande plus de vitesse de réaction car plus complexe dans son exécution. Les tous meilleurs relanceurs sont souvent des joueurs à deux mains, à l’image des maîtres Jimmy Connors, André Agassi, Leyton Hewitt ou Jonas jorkman. A une main, c’est déjà plus difficile. .James Blake par exemple a un revers efficace mais carrément génial en retour bloqué. En la matière le maître incontesté reste Boris Becker, dont le retour de revers bloqué devant soi reste sans équivalent. Il a notamment triomphé à Wimbledon en 1989 pratiquement sur ce seul coup, littéralement intouchable cette année-là. Dans la même génération, Pat Cash avait un superbe retour bloqué très plongeant. Tommy Haas possède également une technique remarquable sur ce coup. Henri Leconte est à montrer dans toutes les écoles, peut-être le geste le plus simple de tous, une simple opposition.

Mettre l’adversaire à trois mètres de la balle n’est pas la seule solution pour bien relancer, et pour gêner l’adversaire un retour de revers chopé peut être un must. Pas le retour chopé rendu nécessaire par une mine adverse, mais le retour chopé glissé et préparateur d’une attaque ultérieure. Roger Federer en est sans conteste le démiurge, ayant poussé ce coup à une efficacité inusitée.

Retour glissé, transition thématique notre dernière étape, le revers slicé ou chopé. Tour à tour coup d’attente et de sécurité, coup de défense, puis coup d’attaque en finesse, il est légèrement tombé en désuétude dans ces temps ou les instruments à percussion ont remplacé les instruments à corde. Il touche au sublime avec Federer, Edberg, Leconte ou Benhabilès. Certains joueurs à deux mains peuvent se révéler excellents dans cet exercice à une main comme André Agassi, voire carrément garder les deux mains comme Fabrice "Merlin l’enchanteur" Santoro.

Epilogue

Des souvenirs de revers, des commentaires, des analyses techniques, la tribune est ouverte pour un débat que j’espère passionnant, comme à chaque fois.

Source : http://www.sportvox.fr/tb-receive.php3?id_article=16019
Revenir en haut Aller en bas
vdd
N°1 Mondial
N°1 Mondial


Masculin
Nombre de messages : 13827
Age : 40
Joueur : Courier, Federer, Medvedev, Sampras, Agassi, Safin,Baghdatis, Roddick, Almagro, Djokovic, Gasquet
Joueuse : les Williams, Sabatini, Santoro
Points : 23548
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Vers la fin des revers à une main?   Ven 18 Avr - 15:48

Attention à Sportvox. C'est loin d'être des vrais journalistes et il y a à prendre et à laisser.
Revenir en haut Aller en bas
colin
N°1 Mondial
N°1 Mondial
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3793
Age : 35
Points : 19734
Date d'inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Vers la fin des revers à une main?   Ven 18 Avr - 16:59

botany a écrit:
Peut-on mettre en parallèle cette disparition du revers à une main avec la disparition du jeu de volée ?
On aurait peut-être plus des attaquants de fond avec un revers à deux mains qui pousse moins vers l'avant qu'un revers à une main ?

Bon d'abord, relativisons: en 77-78 les 2 meilleurs du monde c'était Borg et Connors qui s'affrontaient à 4 mains ( :biggrin: ) en finale de Wimbledon.

Le revers à une main semblait condamné à moyen terme.

Cela dit, le recul du jeu de volée n'est pas favorable au jeu à une main car le slice d'attaque n'est maîtrisé que par les joueurs à une main. Et la volée de revers d'un joueur à 2 mains n'égalera jamais celle d'Edberg ou Sampras. Impossible!

Je note quand même qu'on peut très bien jouer sur terre à une main, grâce à un lift plus accentué (Kuerten, Corretja, Costa, Gaudio... et maintenant Federer font très mal comme ça). Mais chez beaucoup de joueurs il faut du temps avant de bien le maîtriser.

L'idée que le revers à 2 mains soit meilleur me paraît discutable. Mailleur en cadence, oui. Mais quand un joueur est dominant en coup droit, c'est grâce à son slice d'attente qu'il peut jouer sur la gauche du terrain pour avoir surtout des coup droits à jouer. Si Federer jouait à 2 mains, son coup droit serait moins efficace. Sans oublier ses petits retours courts meurtriers, ses slices courts assassins. Bref, Federer est un monstre en revers, quoi qu'on en dise. C'est juste que quand on a selon bien des spécialistes "absolutely the best shot in tennis" avec son coup droit, le revers ne peut pas être aussi efficace, c'est évident.

vdd a écrit:
Attention à Sportvox. C'est loin d'être des vrais journalistes et il y a à prendre et à laisser.

Pour écrire un article pareil et être crédible, il faudrait être un pro à mon avis. Ou au moins être conseillé par un pro. Or ce n'est pas le cas de l'auteur (yoda).
Revenir en haut Aller en bas
vdd
N°1 Mondial
N°1 Mondial


Masculin
Nombre de messages : 13827
Age : 40
Joueur : Courier, Federer, Medvedev, Sampras, Agassi, Safin,Baghdatis, Roddick, Almagro, Djokovic, Gasquet
Joueuse : les Williams, Sabatini, Santoro
Points : 23548
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Vers la fin des revers à une main?   Ven 18 Avr - 17:46

colin a écrit:



Je note quand même qu'on peut très bien jouer sur terre à une main, grâce à un lift plus accentué (Kuerten, Corretja, Costa, Gaudio... et maintenant Federer font très mal comme ça). Mais chez beaucoup de joueurs il faut du temps avant de bien le maîtriser.

C'est pour ça que je mets un gros warning sur Almagro dont j'exclus pas une victoire à RG un jour . Un pari osé, mais j'avais fait le même sur Costa en 1995.

colin a écrit:

L'idée que le revers à 2 mains soit meilleur me paraît discutable. Mailleur en cadence, oui. Mais quand un joueur est dominant en coup droit, c'est grâce à son slice d'attente qu'il peut jouer sur la gauche du terrain pour avoir surtout des coup droits à jouer. Si Federer jouait à 2 mains, son coup droit serait moins efficace. Sans oublier ses petits retours courts meurtriers, ses slices courts assassins. Bref, Federer est un monstre en revers, quoi qu'on en dise. C'est juste que quand on a selon bien des spécialistes "absolutely the best shot in tennis" avec son coup droit, le revers ne peut pas être aussi efficace, c'est évident.

Oui Federer est un des 5 meilleurs revers du circuit et Gasquet aussi d'ailleurs, mais le truc c'est qu'aujourd'hui, c'est l'ère du jeu en cadence et il semble (là l'avis de David en tant que prof serait intéressant) que le revers à 2 mains soit plus adapté à l'époque actuelle. Sinon je suis d'accord avec toi pour dire qu'un revers à 2 mains c'est pas forcément plus fort.


colin a écrit:

vdd a écrit:
Attention à Sportvox. C'est loin d'être des vrais journalistes et il y a à prendre et à laisser.

Pour écrire un article pareil et être crédible, il faudrait être un pro à mon avis. Ou au moins être conseillé par un pro. Or ce n'est pas le cas de l'auteur (yoda).

J'ai pas fait gaffe au nom de l'auteur et je connais pas Yoda, mais je t'avoue que je reste très suspicieux sur ce que je lis là-bas notamment ce type d'article qui se veut un essai sur la technique avec des concepts assez particuliers. Suspect
Revenir en haut Aller en bas
00-sampras-00
N°2 Mondial
N°2 Mondial
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1108
Age : 27
Localisation : Moselle - 57
Joueur : Sampras.Llodra.Stepanek
Joueuse : Bartoli le demenageur
Points : 18684
Date d'inscription : 27/08/2007

MessageSujet: Re: Vers la fin des revers à une main?   Ven 18 Avr - 19:30

Pour le revers à une main,tout depend de la préparation, on peut souvent la masquer derrière le corps, et grâce à cela, on peut changer très rapidement au dernier moment l'effet de la balle en passant du lift au slice en jouant du poignet en cas de mauvais placement.

Grâce à cela, l'adversaire aura beaucoup de mal à lire le revers que se soit en vitesse, direction ou effet. Donc, utile pour empecher l'adversaire de s'installer dans la partie et de pouvoir anticiper.

Un revers à une main permet d'allier effet + puissance ( lorsqu'on le maitrise correctement )

Il est aussi conseillé pour les attaquants car ses appuis en ligne t'orientent déjà vers l'avant ( Surement pour cela que Sampras a changé de revers en passant de celui à 2 mains à celui à 1 main dans son adolescence ).

Les appuies des revers à une main sont deja orientés vers l'avant, donc on peut dire que c'est 'normal' que Sampras, Rafter et toute la clik des serveurs-volleyeurs avaient un revers à une main.

Par contre, l'avantage du revers à deux mains est que sur les balles hautes liftées (courtes de preference), ce type de revers est meilleur car tu peux rabattre la balle avec ta main gauche ( si on est droitier ) comme Grosjean qui utilisait 'le revers sauté à 2 mains'.
Revenir en haut Aller en bas
blas
N°1 Mondial
N°1 Mondial
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3206
Age : 33
Joueur : Coria, Nalbandian, Murray, Davydenko, Blake, Safin, Kuerten, Rios, Kafel
Joueuse : Williams, Jankovic, Seles
Points : 20484
Date d'inscription : 15/01/2007

MessageSujet: Re: Vers la fin des revers à une main?   Ven 18 Avr - 19:59

Pour résumer, revers a une main: plus de facilité a slicer, donc a monter au filet. Souvent plus facile a volleyer car on se pose pas la question sur volée a deux mains ou une main, je pense aussi que le revers long de ligne se trouve en général plus facilement.
revers a deux mains: plus de facilite a trouver des angles courts croisés (avis perso), si on a une bonne main gauche on peut faire de son revers une sorte de coup droit de gaucher. par contre ca facilite pas le jeu a la volée selon moi, pour le slice il est egalement moins naturel.
Concernant le lift je pense qu'on peut bien lifter avec revers a une main ou revers a deux mains, selon moi ce parametre n'entre pas en compte.

Par contre c'est bizarre que ton prof t'ai appris a faire un revers a deux mains. Normalement le prof te laisse libre au debut, c'est avant tout un ressenti. Moi j'ai commencé je faisais du badminton depuis un bon moment, je faisais au depart mon revers a une main, c'etait d'ailleurs une catastrophe, ensuite je faisais un mix revers a deux mains, revers a une main (une main long de ligne, deux mains la pluspart du temps) maintenant c'est uniquement un revers a deux mains, c'est devenu ma force, je m'aide beaucoup de mon bras gauche et on me dit qu'il est assez dur a lire.

Jouer des balles hautes c'est comme le lift, selon moi ce parametre n'entre pas en compte, d'un coté avec le revers a une main, les balles hautes tu peux facilement les ramener si tu sais bien slicer; avec le revers a deux mains tu peux prendre la balle tot (plus facilement qu'a une main), parcque prendre une balle en revers a deux mains au dessus de l'épaule c'est pas si aisée.

Sinon moi je dirais pour la représentativité du revers, c'est plutot kif kif j'ai l'impression, le dernier tournoi que j'ai joué j'ai eu 2 gars au revers a une main et un a deux mains, depusi cette saison je dois etre a 50-50 (contre des gars qui ont entre 20 et 40 ans en gros).
Par contre c'est vrai que chez les plus jeunes, j'ai l'impression qu'il y a plsu de revers a deux mains. Il faudrait que j'observe ca avec plus d'attention Wink

_________________

vdd:"Simon c'est le tennis sopo, Tsonga c'est le tennis supo"
Revenir en haut Aller en bas
GiL
Banni - Mytho classé 4e serie et qui clame qu'il a eu un tres haut niveau


Masculin
Nombre de messages : 3529
Age : 35
Points : 20118
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: Vers la fin des revers à une main?   Ven 18 Avr - 20:54

Je passe rapido, bon comme d'hab on lit un bon ramassis de conneries mais bon...
Z'etes pas tous visés hein.

Y'a des 2, a proportion presque egales.
Pour des raisons X et Y, les joueurs qui jouent a une main mettent plus de temps a arriver a leur top (Robredo, Ljubicic, Almagro peut etre cette année...).
Nassim Slilam, Jerome Inzerillo, pour citer les francais, ont de magnifiques revers a une main, mais ne jouent pas en juniors.
Attention a l'ITF, tous ne font pas le circuit, pour reperer les 92 d'exception, c'est utile, pour les 90, ca ne l'est pas.
Doit bien y avoir des pleupleus super doués qui jouent a 1 main et qui arrivent...
Les precoces joueront toujours a 2 mains, sauf 1, mais ca lui a pas porté chance Razz
Revenir en haut Aller en bas
colin
N°1 Mondial
N°1 Mondial
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3793
Age : 35
Points : 19734
Date d'inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Vers la fin des revers à une main?   Sam 19 Avr - 7:41

Si on regarde les finales de GC des années 2000, on s’aperçoit que le revers à 1 main à ce niveau se limite à des terriens et des génies.

Roland Garros : Kuerten (2), Costa, Gaudio, Federer (2)… avec 4 victoires à la clé en 8 ans quand même !

Je répète qu’à mon avis c’est lié au lift : la traversée de balle du joueur à une main qui maîtrise ce coup (pour Federer je dirais que ça date de 2007) lui permet d’être efficace, de repousser son adversaire… alors que comme Blas l’a noté, le joueur à 2 mains a l’avantage de pouvoir trouver des angles courts croisés, mais aussi de pouvoir contrer plus facilement le lift adverse qui monte très haut.

Sur gazon, il faut distinguer les années allant jusqu’à 2001 (service-volée classique au pouvoir) et les années suivantes sauf 2003 (dernière finale qui se joue sur ce schéma). Sur 2002-2004-5-6-7, il y a 6 places sur 10 en finale pour des joueurs à 2 mains. Tous sauf Federer, mais seul Hewitt a soulevé la coupe.

Sur dur, c’est là que le jeu en cadence est le plus efficace.

A l’US Open, il y avait beaucoup de joueurs à 1 main jusqu’en 98 (Rafter-Philippoussis). Depuis, c’est le domaine des 2 mains et des génies (Sampras et Federer représentent 7 places en finale pour 5 titres depuis 99 alors que les 2 mains ont trusté 11 places en finale (pour 4 titres) avec Agassi (3), Martin, Safin, Hewitt (2), Roddick (2), Ferrero, Djokovic.

A l’OA, c’est pire. Depuis 10 ans, seul Federer sauve l’honneur du jeu à une main. Kafelnikov (2), Safin (3), Agassi (3), Enqvist, Clément, T. Johansson, Schüttler, Hewitt, Baghdatis, Tsonga… Bref, ça fait 17 finalistes sur 20 chez les 2 mains et 7 titres !

Je dirais donc en résumé que Federer et Nadal sont les arbres qui cachent la forêt. Sur terre, les joueurs à une main ont obtenu beaucoup de succès ces dernières années (plus qu’avant).
Sur gazon, l’évolution du jeu actuel est favorable aux 2 mains, mais on manque de recul pour vraiment juger. La composition du top 20 laisse cependant penser que l’hégémonie des 1 main à Wimbledon (2 titres seulement lâchés depuis 25 ans) va bientôt prendre du plomb dans l’aile. Sur dur, les triomphes de Federer sont trompeurs puisqu’il n’est entouré que de joueurs à 2 mains. D’ailleurs, anecdote parlante, depuis l’OA 2004 il n’a joué ses 13 finales du GC que contre des 2 mains à l’exception de Gonzalez.

Bref, en dehors de la terre, on a intérêt à se trouver un génie vite fait pour succéder à Federer (ou alors il a intérêt à faire des heures sup !), sinon les 2 mains vont tout écraser.
Revenir en haut Aller en bas
GiL
Banni - Mytho classé 4e serie et qui clame qu'il a eu un tres haut niveau


Masculin
Nombre de messages : 3529
Age : 35
Points : 20118
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: Vers la fin des revers à une main?   Sam 19 Avr - 9:43

Non mais tout ca ca depend du joueur, pas de son revers.
Pour ce qui est des angles, n'importe qui dans le top 1 000 mais la balle ou il veut, coup droit comme revers, a une main ou deux c'est la meme.
Regardez ce que peut faire Gasquet...
Des bons joueurs qui jouent a 1 main, y'en a qui arrivent, Gasquet le 1er, les autres j'ai pas les noms en tetes...
Comme j'ai dit plus haut, si on regarde chez les gosses, evidemment, les prodiges jouent a 2 mains, question de pratique, tout simplement.
Un mec comme Youznhy n'a rien a envier en revers de Davydenko ou Djokovic (d'ailleurs, la plus belle betise que j'aie lue, c'est que Djokovic a un tres bon revers).
Apres, l'etude sur les GC est pas super viable sachant que Federer a martyriser tous ses potes pendant un bon temps.
Apres, Sampras, Federer... c'est du une main, est ce un hasard si ce sont les 2 meilleurs joueurs de l'histoire ?
Surement pas.
Revenir en haut Aller en bas
godfed the king
-30
-30
avatar

Masculin
Nombre de messages : 311
Age : 32
Joueur : Federer, what else !
Points : 17927
Date d'inscription : 25/01/2008

MessageSujet: Re: Vers la fin des revers à une main?   Sam 19 Avr - 11:38

GiL a écrit:
d'ailleurs, la plus belle betise que j'aie lue, c'est que Djokovic a un tres bon revers
Eh bien t'es pas d'accord avec Forget, Deniau et Hagelauer (cf tennis mag).
J'ai mis des mecs dont t'es sensé respecter l'avis en tant que technicien (je te donne pas le mien, ça evitera que ça parte en live Smile )
Revenir en haut Aller en bas
arabem
N°1 Mondial
N°1 Mondial
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6108
Age : 37
Localisation : Paris
Joueur : Gasquet,Tsonga,Monfils,Federer,nadal
Joueuse : Rezai
Points : 21533
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: Vers la fin des revers à une main?   Sam 19 Avr - 12:06

Salut

Eh bien ca me surprend de lire que Djokovic n'a pas un tres bon revers Suspect

Pourtant l'une des premieres choses qui m'avait frappé en decouvrant le joueur serbe pour la premiere fois, c'est justement sa qualité de revers à deux mains ou il distille bien... scratch
Revenir en haut Aller en bas
Esteuf
N°2 Mondial
N°2 Mondial
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1205
Age : 26
Points : 19924
Date d'inscription : 13/01/2007

MessageSujet: Re: Vers la fin des revers à une main?   Sam 19 Avr - 12:42

blas a écrit:
Pour résumer, revers a une main: plus de facilité a slicer, donc a monter au filet. Souvent plus facile a volleyer car on se pose pas la question sur volée a deux mains ou une main, je pense aussi que le revers long de ligne se trouve en général plus facilement.
revers a deux mains: plus de facilite a trouver des angles courts croisés (avis perso), si on a une bonne main gauche on peut faire de son revers une sorte de coup droit de gaucher. par contre ca facilite pas le jeu a la volée selon moi, pour le slice il est egalement moins naturel.
Concernant le lift je pense qu'on peut bien lifter avec revers a une main ou revers a deux mains, selon moi ce parametre n'entre pas en compte.

Par contre c'est bizarre que ton prof t'ai appris a faire un revers a deux mains. Normalement le prof te laisse libre au debut, c'est avant tout un ressenti. Moi j'ai commencé je faisais du badminton depuis un bon moment, je faisais au depart mon revers a une main, c'etait d'ailleurs une catastrophe, ensuite je faisais un mix revers a deux mains, revers a une main (une main long de ligne, deux mains la pluspart du temps) maintenant c'est uniquement un revers a deux mains, c'est devenu ma force, je m'aide beaucoup de mon bras gauche et on me dit qu'il est assez dur a lire.

Jouer des balles hautes c'est comme le lift, selon moi ce parametre n'entre pas en compte, d'un coté avec le revers a une main, les balles hautes tu peux facilement les ramener si tu sais bien slicer; avec le revers a deux mains tu peux prendre la balle tot (plus facilement qu'a une main), parcque prendre une balle en revers a deux mains au dessus de l'épaule c'est pas si aisée.

Sinon moi je dirais pour la représentativité du revers, c'est plutot kif kif j'ai l'impression, le dernier tournoi que j'ai joué j'ai eu 2 gars au revers a une main et un a deux mains, depusi cette saison je dois etre a 50-50 (contre des gars qui ont entre 20 et 40 ans en gros).
Par contre c'est vrai que chez les plus jeunes, j'ai l'impression qu'il y a plsu de revers a deux mains. Il faudrait que j'observe ca avec plus d'attention Wink

Salut tout le monde ! ^^ . Ca faisait longtemps que je n'avais pas réellement posté. Bref, moi quand j'ai commencé, on m'a appris a deux mains, sans trop me laisser de choix.
Ensuite je suis d'accord avec ce que tu dis, je ne fais aucun slice a deux mains, ce qui fait qu'en fait, maintenant, j'ai un revers une main-deux mains, les deux quand je tape, une seule quand je coupe la balle. Par contre je suis étonné de la question du long de ligne, pour moi il est assez facile de diriger la balle quand on est a deux mains.

Ensuite, il m'arrive de temps en temps d'en faire a une main, et je trouve ça très irrégulier. Je ne sais pas si c'est comme cela a plus haut niveau (du moins plus irrégulier qu'a deux mains). Certaines fois je fais de belles attaques, et plus souvent, des gros raté avec le bois de la raquette qui partent au dessus du grillage.

Sinon, d'un point de vue purement esthétique, je trouve le revers a deux mains très moche, et a une main superbe Cool
Revenir en haut Aller en bas
faipalgugus
N°2 Mondial
N°2 Mondial
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1589
Age : 32
Points : 18770
Date d'inscription : 08/08/2007

MessageSujet: Re: Vers la fin des revers à une main?   Sam 19 Avr - 13:12

godfed the king a écrit:
GiL a écrit:
d'ailleurs, la plus belle betise que j'aie lue, c'est que Djokovic a un tres bon revers
Eh bien t'es pas d'accord avec Forget, Deniau et Hagelauer (cf tennis mag).
J'ai mis des mecs dont t'es sensé respecter l'avis en tant que technicien (je te donne pas le mien, ça evitera que ça parte en live Smile )

Pas d'accord avec Djokovic lui même non plus d'ailleurs, pusiqu'il a dit que son point le plus fort était son revers
Revenir en haut Aller en bas
Esteuf
N°2 Mondial
N°2 Mondial
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1205
Age : 26
Points : 19924
Date d'inscription : 13/01/2007

MessageSujet: Re: Vers la fin des revers à une main?   Sam 19 Avr - 15:10

Qui est le premier tennisman a avoir utilisé le revers a deux mains ?
Revenir en haut Aller en bas
vdd
N°1 Mondial
N°1 Mondial


Masculin
Nombre de messages : 13827
Age : 40
Joueur : Courier, Federer, Medvedev, Sampras, Agassi, Safin,Baghdatis, Roddick, Almagro, Djokovic, Gasquet
Joueuse : les Williams, Sabatini, Santoro
Points : 23548
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Vers la fin des revers à une main?   Sam 19 Avr - 16:32

faipalgugus a écrit:
godfed the king a écrit:
GiL a écrit:
d'ailleurs, la plus belle betise que j'aie lue, c'est que Djokovic a un tres bon revers
Eh bien t'es pas d'accord avec Forget, Deniau et Hagelauer (cf tennis mag).
J'ai mis des mecs dont t'es sensé respecter l'avis en tant que technicien (je te donne pas le mien, ça evitera que ça parte en live Smile )

Pas d'accord avec Djokovic lui même non plus d'ailleurs, pusiqu'il a dit que son point le plus fort était son revers

Djokovic a un très bon revers, mais c'est pas vraiment un coup fort comme peut l'être son coup droit. Djokovic est moins bon en revers que Nalbandian ou Safin par exemple. Après c'est sûr qu'il a un meilleur revers que la plupart des joueurs du top 100, mais c'est pas un coup qu'on retiendra chez lui.
Revenir en haut Aller en bas
colin
N°1 Mondial
N°1 Mondial
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3793
Age : 35
Points : 19734
Date d'inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Vers la fin des revers à une main?   Sam 19 Avr - 16:38

vdd a écrit:
faipalgugus a écrit:
godfed the king a écrit:
GiL a écrit:
d'ailleurs, la plus belle betise que j'aie lue, c'est que Djokovic a un tres bon revers
Eh bien t'es pas d'accord avec Forget, Deniau et Hagelauer (cf tennis mag).
J'ai mis des mecs dont t'es sensé respecter l'avis en tant que technicien (je te donne pas le mien, ça evitera que ça parte en live Smile )

Pas d'accord avec Djokovic lui même non plus d'ailleurs, pusiqu'il a dit que son point le plus fort était son revers

Djokovic a un très bon revers, mais c'est pas vraiment un coup fort comme peut l'être son coup droit. Djokovic est moins bon en revers que Nalbandian ou Safin par exemple. Après c'est sûr qu'il a un meilleur revers que la plupart des joueurs du top 100, mais c'est pas un coup qu'on retiendra chez lui.

Le point fort de Djokovic c'est son absence de faiblesse, non?

Peut-être sa longueur de balle en revers. Sauf à l'US Open, où elle était "too much" sur les balles de set... parfois d'1 micron! :biggrin:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vers la fin des revers à une main?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vers la fin des revers à une main?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Index Forum Tennis fr :: Divers :: Club House :: Divers-
Sauter vers: